ūüĆĪ Comment cultiver le Cannabis ?

ūüĆĪ Comment cultiver du Cannabis ?

Pour cultiver vos propres plantes de CBD, rien de plus simple ! Très facile à faire pousser et à entretenir, le Cannabis sativa se cultive comme la plupart des fruits et légume du potager.

Quelles variétés de Cannabis choisir ?

Sélectionnez une variété de cannabis qui convienne à vos attentes (CBD, CBG, etc.). Attention, que les graines soient certifiées ou non, soyez attentif au taux de THC. Il devra être dessous du seuil légal de 0,3%.

Les vari√©t√©s de cannabis “Autofloraison”, n√©es du croisement entre les esp√®ces de Cannabis sativa et Cannabis ruderalis, se distinguent par leur simplicit√© de culture. Leur cycle de vie unique ne d√©pend pas des variations de lumi√®re ou des changements saisonniers. Cela signifie que peu importe quand vous semez, tant que les conditions de culture sont ad√©quates, vous pouvez vous attendre √† voir fleurir vos plantes en seulement quelques semaines. Compactes et robustes, ces vari√©t√©s sont id√©ales pour les espaces restreints et pour les cultivateurs recherchant une approche moins contraignante. Bien que plus petites et produisant g√©n√©ralement moins de fleurs que leurs homologues “classiques”, les vari√©t√©s autofloraison offrent une solution efficace et flexible pour une culture rapide et sans souci du cannabis.

Les vari√©t√©s standard de cannabis, principalement issues de l’esp√®ces Cannabis sativa, sont reconnues pour leur cycle de vie traditionnel qui d√©pend √©troitement du cycle lumineux. Elles exigent un changement sp√©cifique dans le r√©gime d’√©clairage pour passer de la phase de croissance √† la phase de floraison, typiquement un cycle de 12 heures de lumi√®re et 12 heures d’obscurit√©. L’avantage notable des vari√©t√©s standard est leur potentiel de rendement plus √©lev√©. Avec une p√©riode de croissance plus longue, ces plantes ont tendance √† √™tre plus grandes et √† produire une quantit√© bien plus importante de fleurs, offran

t ainsi un rendement sup√©rieur. Id√©ales pour les cultivateurs exp√©riment√©s ou ceux qui disposent de plus d’espace et de temps, les vari√©t√©s standard de cannabis sont appr√©ci√©es pour leur richesse en termes de taille, de rendement et souvent de puissance des principes actifs.

O√Ļ acheter des semences de Cannabis CBD ?

De nombreuses boutiques commercialisent toutes sortes de semences et de vari√©t√©s de Cannabis CBD. N√©anmoins, il est important de choisir une boutique dont l’√©thique et les sources d’approvisionnement correspondent √† vos propres valeurs. L’association Kokopelli, sp√©cialis√©e dans la protection de la biodiversit√© cultiv√©e, propose une s√©lection de semences de Cannabis.

Quelles sont les principales étapes de la culture du Cannabis CBD ?

  1. Comment semer des graines de Cannabis ?

    D√®s le mois de mars pour les vari√©t√©s standard et d√®s f√©vrier pour les AutoFlo, semez vos graines de Cannabis √† l’abri, √† l’int√©rieur de la maison dans un endroit lumineux, ou en serre sur une couche chaude ou une nappe chauffante. La temp√©rature id√©ale pour la germination se situe entre 18 et 25¬įC. Utilisez un terreau √† semis biologique et veillez √† maintenir votre substrat humide, sans le d√©tremper, durant toute la phase de germination et de croissance des jeunes plantules. Utilisez des godets ou des plaques alv√©ol√©es de petites tailles afin de favoriser la croissance des jeunes plantes. N’h√©sitez pas √† recycler les pots de yaourt, ils conviennent parfaitement !

  2. Comment transplanter des plants de Cannabis ?

    Dès que les plantules atteignent le stade de 2 ou 3 étages de vraies feuilles, transplantez-les dans des godets ou des pots plus grands pour favoriser le développement du système racinaire.

  3. Comment repiquer des plants de Cannabis ?

    Si vous cultivez en pleine terre, attendez que les derniers risques de gel√©es soient pass√©s avant de repiquer vos plantes au jardin. Vos trous de plantation devront faire 3 ou 4 fois la taille de vos pots, afin que vous puissiez y ajouter une bonne quantit√© de compost fait maison, de feuilles d’orties broy√©es ou de toute autre forme d’amendement naturel. Toutefois, soyez prudent : √©vitez de mettre le syst√®me racinaire de vos plantes en contact direct avec les mati√®res en cours de compostage, car la chaleur d√©gag√©e par la fermentation pourrait leur √™tre nocive.

  4. Comment entretenir des plantes de Cannabis ?

    Bien que le cannabis demande peu d’entretien, il est important de veiller √† ce que vos plantes soient correctement irrigu√©es. Lors du repiquage, arrosez abondamment vos trous de plantation et laissez l’eau s’infiltrer doucement avant de planter. Si n√©cessaire, r√©p√©tez plusieurs fois l’op√©ration. Cela √©vitera que le sol, trop sec, absorbe l’humidit√© destin√©e √† votre plante lors de sa mise en terre. Par la suite, maintenez le sol humide le temps de la reprise, puis r√©duisez progressivement vos apports en eau pendant quelques semaines. Cette m√©thode encourage les plantes √† d√©velopper des racines profondes pour puiser l’eau dont elles ont besoin, leur permettant ainsi de b√©n√©ficier √©galement des min√©raux pr√©sents en profondeur dans le sol.Il est essentiel de maintenir les abords de vos plantations propres et d√©sherb√©s. En effet, durant la phase de floraison, le cannabis a besoin de tout l’espace et de toute la lumi√®re disponibles. √Čvitez de laisser les herbes sauvages envahir votre culture et optez pour un paillage naturel (mulch, paille, BRF, etc.) afin de prot√©ger le sol, de pr√©server son humidit√© et de limiter l’√©vaporation. Cette m√©thode contribue non seulement √† la sant√© de vos plantes, mais favorise √©galement un environnement de culture a√©r√© et propice √† la vie du sol.

  5. Est-ce qu’il faut apporter des nutriment au Cannabis ?¬†

    Un sol vivant et riche en nutriments est en effet la cl√© pour une culture saine de cannabis, capable de vous offrir de belles productions. L’ajout de quelques poign√©es de compost, enrichi en micro-organismes efficaces et en poudre de roches, peut largement suffire √† booster votre culture. Ces apports naturels favorisent un √©cosyst√®me de sol √©quilibr√©, essentiel pour une croissance optimale des plantes. Il n’est pas n√©cessaire de recourir √† des pratiques complexes ou √† des produits chimiques pour profiter pleinement des bienfaits du cannabis. Une approche simple et naturelle, ax√©e sur la sant√© du sol et la biodiversit√©, peut souvent donner d’excellents r√©sultats.

  6. Est-ce qu’il faut tailler le Cannabis ?¬†

    La taille du cannabis peut améliorer la qualité et la quantité de la récolte. Voici quelques méthodes courantes de taille :

    • Taille de Topping :
      Cette technique consiste √† couper le sommet de la plante, ce qui encourage la croissance de deux nouvelles tiges principales au lieu d’une. Cela permet d’obtenir une plante plus buissonneuse et une meilleure exposition √† la lumi√®re pour toutes les branches.
    • FIM (Fuck I Missed) :
      Similaire au topping, mais moins radicale. Elle implique de pincer l√©g√®rement le sommet de la plante, ce qui peut entra√ģner la croissance de quatre nouvelles tiges au lieu de deux.
    • Lollipopping :
      Cette technique consiste √† retirer les petites branches et les feuilles inf√©rieures qui re√ßoivent moins de lumi√®re. Cela dirige l’√©nergie de la plante vers les sommets, o√Ļ les bourgeons se forment.
    • D√©foliation :
      Il s’agit d’enlever certaines feuilles pour permettre une meilleure p√©n√©tration de la lumi√®re et une meilleure circulation de l’air autour des sites de bourgeonnement. Cette technique se pratique au stade de floraison !
    • Supercropping :
      Cette méthode, plus avancée, implique de plier et de casser légèrement les branches (sans les séparer complètement de la plante) pour rendre la plante plus maniable et exposer davantage de sites de bourgeonnement à la lumière.
    Quelques conseils généraux :
    • La taille doit √™tre effectu√©e pendant la phase v√©g√©tative de la plante pour √©viter de stresser la plante pendant la floraison.
    • Utilisez toujours des ciseaux st√©rilis√©s pour √©viter d’introduire des maladies dans les coupes.
    • Apr√®s la taille, veillez √† ce que la plante ait suffisamment de lumi√®re et de nutriments pour se remettre du stress.
    • Commencez toujours avec une approche mod√©r√©e, surtout si vous √™tes d√©butant, car une taille excessive peut stresser la plante.

    Il est important de se rappeler que chaque plante de cannabis est unique, et la fa√ßon dont elle r√©agit √† la taille peut varier. Il peut √™tre utile d’exp√©rimenter avec une ou deux plantes avant d’appliquer ces techniques √† l’ensemble de votre culture.

  7. Quelles sont les maladies du Cannabis ?

    Le cannabis, comme toutes les plantes, peut être sujet à diverses maladies et problèmes de santé :

    • Moisissure et Pourriture :
      • O√Įdium : Un champignon qui ressemble √† une poudre blanche sur les feuilles et les bourgeons.
      • Botrytis (Pourriture Grise) : Cause la pourriture des bourgeons et des tiges, souvent dans des conditions humides.
    • Maladies Fongiques du Sol :
      • Fusarium : Un champignon du sol qui peut entra√ģner le jaunissement et le fl√©trissement des feuilles.
      • Pythium (Pourriture Racinaire) : Provoque le pourrissement des racines, souvent d√Ľ √† un sur-arrosage ou √† un mauvais drainage.
    • Virus et Bact√©ries :
      • Virus de la Mosa√Įque du Tabac : Peut causer un motif de mosa√Įque sur les feuilles, r√©duisant la croissance g√©n√©rale.
      • Bact√©ries de la Pourriture Molle : Provoquent un ramollissement et une d√©composition des tissus de la plante.
    Pour prévenir et traiter ces maladies :
    • Assurez-vous que vos plantes ont un environnement de croissance ad√©quat avec une bonne circulation de l’air, un √©clairage appropri√©, et un sol bien drain√©.
    • √Čvitez la surpopulation pour r√©duire le risque de maladies fongiques.
    • Surveillez r√©guli√®rement vos plantes pour d√©tecter tout signe de maladie et agir rapidement.
    • Utilisez, si n√©cessaire, des m√©thodes de traitement biologiques adapt√©es.

     

  8. Quels sont les ravageurs du Cannabis ?

    Les cultures de cannabis peuvent être affectées par divers ravageurs :

    • Acariens :
      Les acariens, comme les araign√©es rouges, sont fr√©quents et se nourrissent de la s√®ve des plantes. Ils causent des dommages visibles sous forme de points jaunes ou blanch√Ętres sur les feuilles.
    • Pucerons :
      Ces petits insectes verts ou noirs sucent la sève des plantes, affaiblissant la plante et pouvant propager des maladies.
    • Mouches des Terreaux :
      Ces petites mouches noires se développent dans les sols humides et leurs larves peuvent endommager les racines.
    • Chenilles :
      Elles se nourrissent des feuilles et des bourgeons, laissant derri√®re elles des excr√©ments et des gros d√©g√Ęts sur les plantes.
    • Thrips :
      Ces insectes minuscules causent des dommages en su√ßant les cellules des feuilles, entra√ģnant l’apparition de taches argent√©es ou de cicatrices sur les feuilles.
    Pour lutter contre ces ravageurs :
    • Inspectez r√©guli√®rement vos plantes et agissez rapidement en cas de pr√©sence de ravageurs.
    • Utilisez des m√©thodes de lutte biologique, comme les insectes pr√©dateurs, ou des insecticides naturelles appropri√©s.
    • Maintenez un environnement de culture propre et √©quilibr√© afin de pr√©venir les infestations.

    Une bonne pratique de gestion de la culture et une surveillance r√©guli√®re sont essentielles pour pr√©venir et contr√īler les infestations de ravageurs dans vos cultures de cannabis.